Scroll to top

Les projets au Sénégal

Sénégal

Trek Rose Trip

Malgré une politique en faveur de l’accès à l’éducation forte, le Sénégal reste selon l’UNESCO l’un des 10 pays sur le continent Africain où plus de la moitié des adultes sont analphabètes. Les disparités entre zones urbaines et rurales en matière d’éducation restent importantes, en 2021 on estime que 72,6% des enfants avaient accès à une éducation primaire, un chiffre qui tombe à 46,89% dans l’enseignement secondaire.

 

AGIR EN FAVEUR DE L’ÉDUCATION

Cap Eco Solidaire souhaite apporter son aide aux populations locales où l’accès à l’éducation est plus restreint en travaillant avec l’École Keur Maïmouna de Saly. Des projets solidaires sont alors menés depuis 3 ans en collaboration avec Désertours, organisateur d’événements sports et aventures, à travers le trek Rose Trip Sénégal grâce auquel les participantes ont la possibilité de s’impliquer humainement et/ou financièrement.

L’ÉCOLE KEUR MAÏMOUNA DE SALY (la maison de Maïmouna en Wolof)

En 2003, consciente de l’importance de l’éducation, Madame Ndeye Coumba Ka épouse Dieye, issue d’une lignée d’enseignants et de militaires, souhaite créer une école pour perpétuer l’engagement de sa grand-mère Maïmouna qui à scolarisé tous ses enfants dont la mère de Ndeye Coumba, alors considéré comme un statut privilégié dans les années 1930.

À son tour, Ndeye Coumba accède à des études à l’École Normale Supérieure de Dakar avant d’y enseigner comme professeur de Lettres, d’Histoire et de Géographie. C’est avec sa propre fille Aida, enseignante dans le préscolaire et l’élémentaire, qu’elle a poursuivi le développement et le pilotage de l’école Keur Maïmouna qui porte aujourd’hui le nom de sa grand-mère.

Grâce à cette famille de précurseuses, la structure compte aujourd’hui plusieurs centaines d’élèves allant des classes de maternelle, à l’élémentaire et récemment deux classes de collège.

Le projet

GARANTIR L’ACCÈS à L’ÉDUCATION POUR UN PLUS GRAND NOMBRE D’ENFANTS

Aujourd’hui, l’augmentation des effectifs nécessite l’agrandissement de l’école pour pouvoir assurer la poursuite des élèves notamment jusqu’à la fin du collège.

L’objectif identifié à moyen terme est de pouvoir construire de nouvelles classes de collège ainsi qu’un lycée pour pousser les élèves jusqu’au baccalauréat.

L’ENGAGEMENT DES TREKKEUSES DEPUIS 2022

En 2022, les nombreux dons des trekkeuses ont permis d’entamer la construction de 2 nouvelles salles de classe pour le collège. Malheureusement, les conditions météorologiques et l’augmentation lourde du coût des matières premières n’ont pas permis la finalisation de ces travaux.

C’est ainsi qu’en 2023, les participantes du trek avaient toujours la possibilité d’apporter leur pierre à l’édifice en continuant à se mobiliser financièrement pour permettre la finalisation de ces deux salles de classe.

La générosité était telle que les dons récoltés par les trekkeuses vont, en plus de rendre effective ces deux classes, permettre d’entamer la construction d’un bureau pour le surveillant général du collège !

Ce n’est pas tout, puisque conjointement à ces dons financiers, les participantes pouvaient se mobiliser pour acheminer des fournitures scolaires pour les enfants. Une fois encore, mission réussie puisque 1,2 tonne de dons ont pu être remis à l’école et permettront d’équiper les élèves de l’école pour au moins les deux prochaines années scolaires.

Pour finir, à hauteur de 15 élèves, certaines participantes vont soutenir un ou plusieurs élèves dans leur année scolaire à venir. En devenant marraine d’un élève, elles se sont engagées à financer l’année scolaire 2023-2024 en contribuant favorablement à leur évolution scolaire.

Dorénavant, les besoins de l’école se concentrent sur la nécessité d’agrandir ses locaux et de donner accès à l’enseignement au plus grand nombre d’élèves de la région.

Lors du trek, une parenthèse solidaire est organisée dans l’enceinte de l’établissement ou les dons seront remis et un temps d’échange consacré avec les élèves et pour certaines, leur filleul.

ℹ️ Nous savons que pour certaines participantes il est important de remettre un petit quelque chose aux enfants lors de la visite à l’école durant le trek. C’est pourquoi, suite à l’étude des besoins des enfants auprès de la directrice de l’école, Ndeye Coumba, nous vous proposons, sur l’édition 2024, d’apporter un kit d’hygiène à un élève.

Un point de collecte des kits sera organisé à l’école le jour de la visite, pour dans un second temps, être remis par la direction, aux élèves les plus nécessiteux.

Pour garantir l’équité entre chacun, nous vous invitons à vous référer aux recommandations suivantes : Le kit d’hygiène se compose uniquement ; d’une trousse contenant 2 brosses à dents, 2 dentifrices, 2 savons solides pour le corps, 1 boîte de sérum physiologique et 1 boîte de pansement pour enfant. Visualisez la liste des produits en cliquant-ici.

1. LES DONS FINANCIERS

Pour pallier à l’augmentation du coût des matières premières et répondre aux besoins spécifiques de l’établissement, les participantes pourront à travers leur aventure du Rose Trip, s’engager financièrement auprès de l’école Keur Maïmouna.

Ainsi, elles prendront part à un projet qui, garantit l’accès à l’éducation en amélioration des conditions d’apprentissage des élèves.

2. LE MARRAINAGE DE 20 ÉLÈVES

La priorité de Cap Eco Solidaire reste l’accès à l’éducation, nous encourageons donc des actions solidaires pérennes. C’est la raison pour laquelle, en complément des dons financiers, les trekkeuses ont la possibilité de soutenir un élève en le marrainant (dans la limite de 20 élèves), en s’engageant ainsi à contribuer à son évolution scolaire.

Pour connaitre les conditions de marrainage veuillez nous contacter via contact@asso-cap-eco-solidaire.org.